CIRQUE

Le petit cercle boiteux de mon imaginaire [COMPLET]

Cie Zampanos

du 24 au 28 novembre 2018 à 17h | CSC du Bourg ajouter à mon agenda

Sam. 24 novembre → 17h et 20h [COMPLET]
Dim. 25 novembre → 11h et 16h [COMPLET]
Mar. 27 novembre → 20h [COMPLET]
Mer. 28 novembre → 20h [COMPLET]

Avec les Zampanos, vous entrez dans un petit bonheur de cirque basé sur l’empathie. Ici, on ne sait d’où sort ce clown si forain dans l’esprit. Accompagné de Calotta la femme canon, de Crakoz son rat, de Griotte sa chienne et d’Irène sa poule, il passe de tour en tour et ça vaut le détour ! Même si presque tous ses numéros sont des échecs, le public invité à résoudre les catastrophes n’y arrive pas non plus, pour le plus grand bonheur de tous. Mais qu’est-ce que la réussite ? Orienter tout sur celle-ci ne serait-il pas une erreur ? Sous le plus petit chapiteau du monde, on assiste à un spectacle intemporel, poétique, décalé, émouvant et drôle à la fois. Loin des traditionnelles frontières entre les disciplines artistiques, ils réinventent l’art du cirque en revenant à l’essence même du spectacle. Humain, simplement.

— En partenariat avec Les Hivernales

La presse en parle

Télérama
«Cirque ou marionnette, peu importe le genre : ce spectacle mérite bien plus qu’une étiquette. Sur une piste de 1,50m., il prouve qu’avec de petits riens peuvent être exécutés les plus beaux numéros du monde. Les Zampanos n’ont pas l’orgueil au phénix mais l’humilité émouvante. Ils ré-unissent, en discret hommage au cirque de Calder, artistes faits de fil de fer et de bois avec quelques complices de poils et de plumes (boudu le chien, Irène la poule et Krakos le rat). Petits et grands, tout le monde succombe à ce joli spectacle, émouvant et poétique, tendre et maladroit, qui réveille des émotions insoupçonnées. A voir sans tarder !»

Kultur’L - Manuela RAYMOND
« …loin des traditionnelles frontières entre les disciplines artistiques, ils réinventent tous deux, l’art du cirque en revenant à l’essence même du spectacle, à ce qu’il a de plus intime et de plus sublime à la fois, à savoir ce pont éphémère créé entre l’artiste et son public, un pont fondé sur le respect et une empathie mutuelle, qui rendent chaque spectacle unique… »